top of page

La passion du bois avec Julia Simon


Lorsque l’on est jeune, avoir une passion nous apprend énormément sur nous-même et sur le monde qui nous entoure : la patience, le partage, l’esprit d’équipe. Lorsque l’on est adulte, avoir une passion est un moyen de s’évader, de laisser sortir le stress et les tracas du quotidien. C’est le cas de Julia Simon, la talentueuse biathlète française de 26 ans, partenaire de la marque Projob, qui travaille le bois lorsqu’elle n’est pas sur les pistes.


Dans le cadre de ce partenariat, nous avons posé plusieurs questions à Julia Simon sur sa passion d’ébénisterie.



D’où te vient cette passion ? Depuis quand es-tu intéressée par le bois ?


« Je crois que j’ai toujours été attirée par le travail du bois. Déjà petite j’aimais regarder les réalisations en bois et je faisais des petites sculptures. »


En grandissant, la passion de Julia Simon s’est développée, tout comme celle pour le biathlon.

Après avoir passé son bac, Julia Simon n’a pas voulu faire d’études de sport (Staps) et a préféré passer un CAP menuiserie. Elle a obtenu son diplôme en 2019 grâce à un emploi du temps aménagé qui lui a permis de participer à des compétitions en parallèle de ses études. Nous lui avons demandé comment cela s’était déroulé.


« Après mon BAC STMG je me suis lancée dans un CAP Menuiserie à Cormaranche en Bugey. C’était sympa de pouvoir apprendre un métier qui me passionne. J’ai réussi à aménager ma formation, j'allais à l’entraînement le matin et je passais mon après-midi à l’atelier pour les cours pratiques. J’ai fait cela pendant 2 ans. »


A présent, Julia Simon est une athlète professionnelle, et entre ses entraînements et compétitions, il lui est parfois difficile de se consacrer à sa seconde passion.


« Le biathlon me prend beaucoup de temps. Je passe donc très peu d’heures à l’atelier, en dehors du printemps où j’aime me ressourcer en travaillant le bois. »


Dernière réalisation de Julia, en juin 2023




On peut facilement penser que le bois et le biathlon n’ont rien à voir ensemble. Alors nous avons demandé à Julia Simon quelles étaient, selon elle, les qualités communes aux deux professions.


« Je dirais qu’il faut être passionné.e, travailleur.euse et aussi savoir accepter l’échec pour ensuite réussir. »


Travailler le bois n’est donc pas une mince affaire et il faut prêter attention à l’équipement que l’on utilise. Selon Julia Simon, voici l’équipement nécessaire.


« Je dirais que les équipements de protection sont importants ainsi que des outils de bonnes qualités. »


Publication sur le compte Instagram de Julia Simon, avril 2023



Et puisque l’on parle d’équipement, nous pouvons également parler de tenue de travail. Nous avons demandé à Julia Simon son produit préféré chez Projob pour travailler le bois.



« J’aime beaucoup les pantalons qui sont très agréables à porter et de bonne qualité. »


Et elle n’est pas la seule à apprécier ces pantalons ! Chez Projob, nous travaillons pour vous proposer des vêtements femme avec une coupe ajustée, tout en gardant la technicité présente chez les produits hommes.


Voici quelques pantalons femme chez Projob, cliquez sur la photo pour en découvrir davantage !



Aujourd’hui, Julia Simon fabrique différents objets en bois lorsque son emploi du temps lui permet. Elle nous parle de la production dont elle est la plus fière :


« J’ai réalisé une table basse en bois et résine époxy. C’était un long projet et je suis assez contente du rendu final ! »


Et la construction de cette table basse, ça ressemblait à ça :



Alors, étant donné que le travail du bois et le biathlon sont tous les deux des disciplines complexes, nous avons demandé à Julia Simon s’il était plus difficile d’effectuer un 10/10 au tir debout ou de vendre une de ses réalisations :


« Pour le moment je travaille le bois pour moi et quelques amis. Je n’ai encore jamais vendu mes réalisations. Le tir est sûrement plus compliqué ! »


Depuis son plus jeune âge, Julia Simon voit le bois comme une passion mais surtout un passe-temps. Cependant, à l’avenir, elle a confié qu’il pourrait en être autrement…


« Je ne sais pas de quoi l’avenir sera fait mais j’aimerais continuer dans le travail du bois. Après ma carrière dans le biathlon j’aimerais faire une formation d’ébéniste. »



Finalement, nous nous sommes intéressés aux valeurs, aux engagements, que nous pouvions avoir en commun avec Julia.


Quelles sont tes valeurs ? Es-tu sensible à la RSE ?


« Je dirais que mes valeurs sont le travail et la persévérance. Je suis très sensible au respect de l’environnement et à la protection des forêts. »


Les valeurs de Julia Simon sont proches de celle de Projob, qui est la remise en cause. En effet, nous cherchons toujours à trouver de meilleures solutions, à nous réinventer, et à vous proposer des solutions qui vous satisferont.


Chez Projob et New Wave, nous travaillons également pour le respect de l’environnement. Pour réduire notre production de gaz à effet de serre, nous prenons soin de limiter le transport aérien et de privilégier le transport maritime, qui est bien moins polluant. Nous veillons également à améliorer nos conditions de travail en veillant au respect du code de la BSCI qui entend : un salaire minimum règlementé, payer les heures supplémentaires, interdire le travail des enfants, etc…




Qu’est-ce que notre collaboration t’inspire ?


« Je suis très heureuse de collaborer avec Projob, nous partageons des valeurs communes et j’espère que nous créerons de belles réalisations ensemble ! »


Nous aussi, nous sommes vraiment fières de travailler avec Julia Simon, le partage de valeurs est essentiel pour nous.


A présent, vous savez tout sur la passion de Julia Simon. Et vous, quelle est votre passion ?


Si vous souhaitez vous procurer les produits préférés Projob de Julia Simon, rendez-vous sur newwave.fr



0 commentaire

Comentários


bottom of page